La légende des Natha-yogis

La légende des Natha-yogis est profondément liée à l’histoire du sage et yogi Matsendrya.  Tous les textes lui rendent hommage comme étant le premier sage, le yogi à l’origine de l’école des natha-yogis.

La légende prétend qu’il est le premier à avoir reçu l’enseignement du yoga, il y a longtemps. Cela se passait dans un endroit isolé de l’Himalaya, au bord du lac Manasarovar,  lieu qui serait le lac “mental” de la Terre.

Assis près du lac : Shiva et Shakti. Le premier enseignait les secrets du monde au second. Nous avons dans ce tableau l’essence de la métaphysique tantrique qui postule l’identité au niveau potentiel et la complémentarité au niveau manifesté de la conscience et de l’énergie. L’un ne peut pas exister sans l’autre, la pensée ne peut se réaliser sans l’énergie et l’énergie n’a rien à réaliser sans la pensée.

Shiva parlait donc à Shakti des secrets du monde et de son fonctionnement ; les poissons étaient, selon la légende, les premiers habitants de la terre. Le premier d’entre eux, le roi des poissons, s’approcha, attiré par l’intensité de la voix de Shiva.

C’était le premier appel de la conscience. Fasciné par l’enseignement et le charisme de Shiva, le roi des poissons fut bientôt habité par le désir irrépressible de la connaissance. Tant est si bien qu’il sortit de l’eau et se métamorphosa en humain !

Alors, sous sa nouvelle apparence, il s’assit… Et fut le témoin d’un étrange spectacle. Shiva pensait toutes les formes du monde : animaux, insectes, végétaux, arbres, rivières, montagnes, vents, nuages, pluies, pensées, émotions, beautés… Et Shakti leurs donnait formes, couleurs et sons.

Shiva fit une pause, Shakti également car quand la pensée s’immobilise, l’énergie s’immobilise aussi.
Shiva se tourna alors vers Matysendrya et son regard de lumière l’enveloppa : “Tu étais le roi des poissons. Tu es maintenant le premier humain. Je vais te donner un autre nom ainsi que les pouvoirs correspondants à ta nouvelle condition. Puisque tu es un mutant et que tu as réussi le passage d’un être à l’autre, d’un état à l’autre, je rajoute à ton nom : Natha qui signifie mutation, le passage du conditionnement à la liberté, de l’ignorance au savoir, de l’automatisme à la discrimination. Pour se faire, je te donne les pouvoirs des Dieux mais aussi les limites des animaux.”

Shiva reprit : “Toutefois, grâce à l’introspection, aux jeux d’énergies avec ton corps, avec tes souffles et tes sens, tu auras la possibilité de te libérer des entraves de ton animalité. Regarde et retiens le procédé, Shakti et moi-même allons te révéler ses secrets, nous l’appelons Yoga. Une fois que tu auras maîtrisé cette science et que tu seras un humain semblable aux dieux, tu devras l’enseigner à tout être vivant qui t’en fera la demande. En toi sont donc tous les savoirs et tous les pouvoirs. Le yoga que nous allons t’enseigner est la méthode pour les réaliser. Sache pourtant que tu es libre de faire ou de ne pas faire.”

Enfin Shiva conclut : “Ainsi en sera-t-il pour chaque être vivant. Il pourra se contenter de sa situation ou la transcender. De même pour l’espèce humaine… Pressentant ce que je viens d’évoquer, elle voudra évoluer, accéder à la connaissance, aux pouvoirs des Dieux et à l’immortalité elle-même. La clé de l’alchimie est dans ton souffle. Réalise puis enseigne cela aux humains. Alors, ils sauront…”

Extrait des enseignements de C. Tikhomiroff