Démonstration de la récolte de la sève de Bouleau dans le respect de Dame Nature.

Rendez-vous à partir de 18h30 sur le parking du terrain de moto-cross à Ambérieu en Bugey.

 

La dix-huitième rune du vieux Futhark c’est la rune Berkano, que l’on prononce “B”. Le chiffre dix-huit, double du chiffre sacré numéro neuf, nous indique que cette rune est la représentation d’une forme d’accomplissement.

rune Berkano

Berkano est communément rapprochée du Bouleau (Betula pendula), et par extension de la terre mère. La forme de la rune Berkano n’est pas sans rappeler celles des seins de la déesse Terre, source de vie et de renouvellement. Le Bouleau, arbre caduc à forte rusticité, est le symbole de la régénération, du renouveau et du retour de températures clémentes après la disparition de l’hiver. Les paroles de la déesse du Bouleau nous éclairent sur la symbolique liée à cet arbre : “Le bouleau n’a pas de fruit; il produit toutefois des drageons sans graine. De toute beauté sont ses branches; ses hautes frondaisons magnifiquement ornées de feuillage atteignent le ciel”.

Faisant donc écho à la mère nourricière qui donne naissance et protège les êtres en son sein, la rune Berkano annonce un renouveau, une renaissance. Il peut s’agir du renouveau de notre propre être, oui bien de la (re)naissance des projets qui nous animent.

Toujours en référence à la maternité, Berkano ne se montrera pas toujours tendre et douce envers nous. Lorsque la situation l’impose, elle peut se révéler exigeante et rigide, ce qui nous aidera à terme à franchir une nouvelle étape nécessaire à notre cheminement spirituel.